Construction KnightsBridge

Finaliste 2017 dans la catégorie: Unité de logement locatif ou en copropriété de 250 000 $ et moins
  •  Vainqueur 2017 dans la catégorie: Unité de logement locatif ou en copropriété de 250 000 $ et moins

 

Le projet AdHoc est un projet multi-résidentiel d’exception de seulement 6 unités, qui a été conçu dans un esprit d’intégration architectural et d’innovation, assurant une qualité irréprochable et une empreinte environnementale des plus minimes. Plusieurs démarches ont également été entreprises afin de promouvoir un mode de vie actif.

L’unité #5 est une unité assez unique: Conçue pour un couple ou une personne seule, il s’agit d’un “penthouse” situé au 3e étage avec une mezzanine s’ouvrant sur une magnifique terrasse privée sur le toit. Les architectes ont dessiné l’unité pour maximiser sa fenestration (orientée plein ouest) ainsi que la luminosité qui en découle, via notamment une immense double-hauteur qui agit comme puits de lumière pour l’aire ouverte. En plus de sa terrasse privée, l’unité dispose d’une salle de bain complète ET d’une salle d’eau, d’un grand balcon de 15 pieds, d’un local de rangement privé au sous-sol ainsi qu’un espace-vélo désigné dans une pièce d’entreposage prevue à cet effet.

Le projet, livré début-2016, est seulement le 9e projet multirésidentiel sur l’île de Montréal à obtenir la prestigieuse certification LEED PLATINE. En collaboration avec l’organisme ÉcoHabitation, nous avons optimisé notre recette dès la conception afin de livrer un projet sans faille, à l’avant-garde des grandes tendances en termes de durabilité et de design. Au point de vue technique, le bâtiment a d’ailleurs obtenu des résultats exceptionnels au niveau de l’isolation, l’étanchéité à l’air et de l’acoustique. Il s’agit également de notre meilleur score LEED à ce jour, soit minimum 85.5 (certification en voie d’être émise, score possible de 95.5).

Comme l’accessibilité de nos habitations fait partie intégrante de notre mission d’entreprise, le plus gros défi lors de la conception du projet était de faire des choix judicieux afin d’assurer une qualité de construction irréprochable, tout en gardant des prix compétitifs par rapport au secteur du projet (Verdun), où les valeurs foncières sont encore relativement basses. Avec cette contrainte budgétaire, une infime quantité de constructeurs sont capables de livrer une qualité de construction suffisante pour obtenir la certification LEED (details importants à lire dans la section “Efficacité Énergétique”).

Au niveau de la construction, la performance énergétique visée nous a causé de multiples embûches, notamment en ce qui a trait à la combinaison de planchers chauffants et d’une immense fenestration plancher-plafond dans la plupart des unités. Il nous a donc fallu redoubler de rigueur afin d’éviter la création de ponts thermiques, en plus de prévoir un contreventement de la structure afin d’assurer sa solidité. Une immense poutre-maîtresse en acier a d’ailleurs dû être faite sur mesure.